Logo ARS


DENGUE ET CHIKUNGUNYA : Même combat

Le contexte

Depuis la confirmation des premiers cas de chikungunya en Martinique, le 19 décembre 2013, le nombre de cas ne cesse d'augmenter.

Afin de limiter la diffusion du virus, l'ARS de Martinique, la CIRE Antilles Guyane, le Conseil général et la Préfecture ont déployé un plan d'actions spécifique:

  •  Le renforcement de la surveillance épidémiologique,
  • L'intensification des actions de démoustication,
  •  la mise en place d'une action de communication grand public pour rappeler les consignes de prévention et les mesures de protection.
     
La surveillance épidémiologique

Au cours des dernières semaines, le nombre de cas de chikungunya n'a cessé d'augmenter en Martinique.
C'est la raison pour laquelle nous sommes passés au stade épidémique le 23 Janvier 2014.
Chaque semaine, la CIRE Antilles Guyane publie son point épidémiologique, qui permet de faire un point sur l'évolution du virus.
 
Consultez le dernier PE édité par la CIRE 

La mise en place des actions de communication Grand public

Vous trouverez ci joint les outils déployés pour inviter la population à adopter les gestes efficaces de lutte contre les moustiques:

  • Affiches
  • Dépliants,
  • Spots audio
Les actions "Coup de Poing":

Des actions "coup de poing" se multiplient dans les communes afin de limiter la diffusion du virus et informer la population.

Afin de poursuivre dans cette dynamique, La préfecture,  L'Agence Régionale de Santé , Le Conseil Général, et le Rectorat, de la Martinique se mobilisent   le :

 Lundi 7 avril 2014 
dans le cadre de la journée mondiale de la santé

 

Téléchargez  la page relative à la journée Mondiale de la santé  du 7 avril 2014